• Myriam Blal

Mymi et la Taucherli Chocolaterie

Aktualisiert: Sept 5

Et si la vie était comme une barre de chocolat artisanale ? Pleine de saveurs !


La semaine passée, j’ai découvert la différence entre le chocolat industriel et le chocolat “Bean to Bar”. Vous saviez ce que c’était, vous ?


Le chocolat "Bean to Bar" signifie que le fabricant achète les fèves de cacao directement chez le producteur, les transforme lui-même en barre de chocolat et les emballe également.


Mais alors que font les autres, me direz vous ?


Le chocolat industriel, c’est notre grande fierté en Suisse, mais en réalité plus de 65% de tout le cacao dans le monde est acheté par principalement trois grandes sociétés et transformé de manière totalement automatique en un produit intermédiaire uniforme : la pâte de cacao.


Cette masse de cacao est ensuite vendue à de grandes entreprises, qui l'utilisent pour fabriquer des couvertures. Cette couverture finit souvent chez les confiseurs qui la moulent en jolies formes ou la transforment en pralines. Mais en réalité, les confiseurs n'ont pratiquement aucun rapport avec la fève de cacao ou la culture du cacao, et souvent ils ne savent même pas d'où vient le cacao.



“Bean to bar”, un concept qui vous fait voyager


En rentrant dans le garage de Taucherli, je me sens flotter d’un pays autour de l’équateur à l’autre. De la Colombie au Ghana, Kay Keusen me raconte toutes les histoires des producteurs locaux. Avant d’être un voyage sensoriel, Taucherli est donc aussi l’histoire d’une rencontre.


En 2015, Kay Keusen voulait absolument s’investir dans le monde du fromage, du chocolat ou du vin. Et finalement, il découvre la petite entreprise “Taucherli” au bord de la faillite et en quelques années, l’entreprise devient une référence en matière de chocolat premium de “Bean to Bar”.




Au grès de ses voyages, Kay rencontre des producteurs de cacao tout le long de l'Équateur avec lesquels il s’associe pour nous offrir plusieurs marques de chocolats plus délicieuses les unes que les autres.

D’abord, il y a la base “Taucherli”, premium chocolate “bean to bar” aux emballages colorés et aux saveurs étonnantes. C’est une marque pour les connaisseurs et les vrais amateurs de chocolat noir. C’est ce doux mélange entre des grains fins, des torréfactions raffinées et des tablettes d'origine unique. Ces barres de chocolat vous entraînent dans un voyage sensoriel incomparable. C’est mon genre de voyage préféré et vous ?




Ensuite, il y a les “Crazy Mixes”, qui sont des barres de chocolat plus “fun” avec un petit grain de folie. C’est une fève classique et raffinée que tous les amateurs de chocolat vont adorer. Le chocolat se mélange au colza, aux bonbons pétillants et même aux pétales de rose.



Et puis finalement, il y a la “Tsüri Schoggi” en hommage à la ville de Zurich. Et c’est là qu’on retrouve les mélanges plus traditionnels du chocolat au sel des Alpes, à l’orange ou encore à la noisette. Mais la plus belle pièce de cette collection est sans nul doute la tête de lion en chocolat. Ce moule fait expressément pour Taucherli est d’un graphisme juste magnifique.


En sortant de la fabrique de chocolat, les mains remplies de douceurs, je suis impressionnée par la passion de Kay Keusen qui traverse toutes les phases de la création de son chocolat “Bean to bar”. Son chocolat est aussi beau de l’extérieur que de l’intérieur et reflète à merveille l’énergie positive de son créateur. Comme Willy Wonka, il a ce petit grain de folie qui transparaît jusqu’à ces emballages artistiques.


Merci encore au Willy Wonka d’Adliswil qui m’a ouvert les portes de sa chocolaterie !


-.-


Instagram

Facebook

www.taucherli.com