• Myriam Blal

Maguey Festival : Le retour de l’agave !

Aktualisiert: Sept 5


Je vous en avais parlé l’année passée et cette année, je recommence ! Le 14 septembre prochain, la culture mexicaine s’invite à Genève, ainsi qu’à Neuchâtel dès le 17 septembre pour célébrer l’une des Asparagaceae les plus connues et consommées au monde : l’agave, aussi appelé “maguey”.


Quel est le programme?


Cette année encore, le Maguey Festival collabore avec les meilleurs bars à cocktails sur la scène genevoise.


On commence le mardi 14 septembre en ouvrant le festival à la Taqueria avec la célèbre marque de tequila, Espolon Tequila.


Ensuite, le mercredi 15 septembre, c’est aux Eaux-Vives au Little Barrel qu’on se retrouve afin de découvrir la marque de mezcal Montelobos et celle de liqueur Ancho Reyes. Des invités de qualité seront également de la partie comme Niels Rodin et la marque de thé Tea Repertoire. Impatiente de voir le résultat d’un tel melting-pot.


On poursuit le jeudi 16 septembre en vieille ville au Helia avec les marques de tequila Don Julio et Casamigos. Ce nouveau bar genevois sera à la hauteur de ces très beaux noms, je n’en doute pas et je croise les doigts pour que la météo nous permette de profiter de leur magnifique terrasse.


Puis, le vendredi 17 septembre, c’est toute la place Grenus qui se drape des couleurs du Mexique avec le Black Sheep et À l'Ancienne qui allient leur force à celles des marques Sierra et Meteoro pour nous concocter une soirée inoubliable.


Et finalement, le samedi 18 septembre le festival ferme ses portes au 105 avec les marques Convite et Buen Suceso. Sur le rooftop, on verra s’installer un marché en plein air avec des dégustations d’agave, des artistes mexicains et des petits plats servis par Little Kitchen.


En parallèle, le Maguey pose ses valises également à Neuchâtel, au Pavillon des Voisins.


C’est la marque Espolon Tequila qui ouvre le bal le vendredi 17 septembre en proposant des dégustations de cocktails à base de tequila entre les foodtrucks de nourriture mexicaine et une Silent Party en prime.


Puis le samedi 18 septembre, la marque Don Julio s’occupe de nous régaler avec un brunch mexicain et sa carte de cocktail venue tout droit du Mexique. Les festivités se diversifient avec un atelier de Baby Scratch et d’un aftershow au DTK Neuchâtel avec Mombasa, un artiste mexicano-berlinois.


Pour finir, le festival se ferme à Neuchâtel le dimanche 19 septembre avec un nouveau brunch mexicain accompagné des délicieux cocktails de Don Julio.


Mais alors qui se cache derrière cette nouvelle édition du Maguey Festival ?


Les cinq incorruptibles! Comme tout beau projet, le festival est né d’une passion de la mixologie et du Mexique qui alliait cinq personnalités genevoises dans le monde du bar.


Commençons les présentations :


Anthony Zamora - El Jefe

Le premier des vaillants défenseurs de la cause du Maguey en Suisse, c’est Anthony Zamora. La culture mexicaine est à la base de sa carrière, vu qu’il ouvre Xaman - son premier bar à cocktails basé sur les cultures pré-hispaniques avec sa femme à Mexico City, puis à Tulum.


Après ces expériences en Amérique latine, il s’associe à une marque de mezcal - Convite - et retourne en Europe avec une mission en tête : défendre coûte que coûte l’identité mexicaine contemporaine. Et c’est de cette impulsion que naît le Maguey Festival.



Mais parce que l’union fait la force, il rallie à sa cause ses amis bartenders internationaux et eux aussi amoureux du Mexique afin de fonder la “Maguey Familia”.


Grecia Zamora - La Mano Derecha

Tout aussi passionnée par l’art indigène et les cultures précolombiennes que son mari, Grecia Salome Zamora a fortement collaboré à la création des deux Xaman Bar au Mexique après avoir également travaillé pour les groupes du Silencio et du Baron à Paris.


Fraîchement installée dans la région de Genève, c’est tout naturellement qu’elle s’est ralliée à la cause du Maguey Festival afin de mettre en avant les cultures mexicaines contemporaines qui lui sont si chères.




Quentin Beurgaud - El Epicúreo

Pour lui, pas besoin de grandes études, ce qui compte c’est la passion du bar et de la mixologie. Depuis ces dix-sept ans, il expérimente les divers domaines de l’hôtellerie et de la restauration pour finalement devenir gérant de son propre bar à cocktail à Genève : Little Barrel.


Même si dans son bar, c’est le rhum qui est à l’honneur, pour le Maguey, il élargit ses horizons et prend très à coeur sa mission de promouvoir des événements autour de la boisson afin de stimuler la Cité de Calvin qu’il aime tant, comme il le fait déjà avec la Geneva Cocktail Week.



Kévin Burnod-Balbine - El Campeón

Grâce à sa victoire au concours national Espolon Cocktail Fight pour le titre de champion suisse, Kévion Burnod-Balbine a l’occasion de partir pour la première fois au Mexique en 2017.


Et là, c’est le coup de foudre. La culture, les boissons, la nourriture, tout lui plait! C’est donc sans hésitation qu’il devient l’un des fiers membres de la Maguey Familia afin de partager avec les Genevois la beauté et la culture de ce pays qui aura pour toujours une place particulière dans son cœur.




Ewen Le-Bescont - El Viajero

Après une solide expérience dans la restauration et le bar du Dynastie, Ewen Le-Bescont est aujourd’hui bar manager au Helia, un tout nouveau bar à cocktails en vieille ville de Genève.


Et comme souvent, l’amour du Mexique est passé par le ventre et le goût. C’est d’abord grâce aux spiritueux de qualités mexicains que lui est venu l’envie de creuser un peu plus les 1001 facettes de la culture mexicaine.


Amoureux du voyage, il aime l’idée de découvrir de nouvelles cultures à travers ses produits locaux. C’est donc plein de passion et d’affection pour ce pays qu’Ewen Le-Bescont intègre la famille du Maguey Festival.


Prêt pour cette seconde édition?


Je ne sais pas vous, mais si vous me cherchez du 14 au 18 septembre, je serai au Maguey Festival entre Genève et Neuchâtel !


-.-


Crédit photo : @designs.by.g