• Myriam Blal

Il était une fois… Poison



Poison…

-Mange, mon enfant, mange !

La jeune fille est hypnotisée par la pomme bien mûre que lui tends la sorcière. Ses lèvres s’entrouvrent et le piège se referme. La Belle s’endort pour l’éternité.

Le fruit, à peine entamé, tombe sur le carrelage et laisse échapper son venin. Sa couleur pourpre entache le sol. Les nuages de tubéreuses et fruits rouges overdosées embaument la maisonnette. S’envolent par la fenêtre emportés par le vent, des notes de miel, de cannelle et de coriandre. Un cortège de senteurs qui s’en vont en direction des mines de charbon. Le funeste message est arrivé à destination dans ses dernières notes d’opoponax. Les sept fidèles compagnons de la Belle endormie savent désormais qu’elle est en danger.


Tendre poison…

Le Prince, lui, le cœur léger, galope à travers les bois. Le vent lui amène une brise parfumée de vanille et de fleur d’oranger. Un tendre poison qui l’entraîne sur le chemin de sa promise. Aussi imprévisible que l’amour, la subtilité du santal et des fruits rouges l’embrasse et le transporte.


Hypnotic poison…

-Dis-moi, mon beau miroir, qui est la plus belle en ce royaume ?

-Vous, ma Reine ! L’amande amère parfume votre cou. Le jasmin et la vanille qui se dégagent de votre peau en étourdirait plus d’un. Et l’empreinte musquée que libère votre passage, hypnotise chacun de vos sujets. Votre charme, semblable à un philtre magique, envoûte autant qu’il marque.


Pure poison…

Le Prince arrive dans une clairière tapie d’agrumes. Oranges, mandarines et bergamotes l’accompagnent sur le chemin du tombeau de verre. Alors qu’il ouvre le couvercle, s’en échappe des notes de gardénia. Dans la lumière blanche de la clairière, le Prince éveille sa douce d’un baiser.

Au réveil, la jeune femme jette un regard rempli d’égard et d’attention à son Prince. Mais une lueur d’audace persiste au fond de ses yeux. Elle ne tarde pas à enfourcher la monture de son sauveur et à s’enfuir dans une dernière nuée de roses et de patchouli.


Midnight poison…

Pendant ce temps là, de l’autre côté du royaume, une autre femme fait tourner la tête d’un prince de son parfum envoûtant.

Elle est de ces femmes qui ne se possèdent pas, mais se font désirer. Sur l’herbe humide, elle oublie une chaussure de verre aux reflets bleutés, seul souvenir laissé à son prétendant.

Il est minuit. Les cloches sonnent la fin du conte de fée.


Pourpre, vert, rouge, blanc et bleu.

Poison, Tendre poison, Hypnotic poison, Pure poison et Midnight poison se succèdent, mais ne se ressemblent pas.

Quand le « New Look » de Christian Dior fait son apparition dans le monde de la parfumerie, il étonne et détonne. Sa saga des « Poisons » est un hymne à chacune des séductrices qui sommeillent en nous. De la femme fatale et diabolique à la jeune fille naïve et effarouchée. Leur point commun reste la séduction à outrance, ce pouvoir d’attraction dangereux, qui empoisonne.

« Je suis devenu parfumeur pour qu’il suffise de déboucher un flacon pour voir surgir toutes mes robes, et pour que chaque femme que j’habille laisse derrière elle le sillage du désir. »

-.-

  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle

© 2023 by The Food Feed. Proudly created with Wix.com