• Myriam Blal

Il était une fois… Opium

Aktualisiert: 10. Dez 2017


Un Inrô de couleur ocre trône sur une table en bois massif à côté d'une corbeille d'agrumes parsemées de bâtons de cannelle. D'après la légende, cet objet était porté à la taille par les hommes du Japon d'antan et servait à abriter les herbes médicinales. Mais sur le haut de celui-ci se dessine un hublot à travers lequel on aperçoit le lit d'une mer dorée. Le vent s'emplit de notes pimentées. Sur un futon, a été jeté un kimono en soie recouvert de motifs aux courbes insensées. Une main presse avec avidité sur la poire aux mille et une franges du flacon qui se vide au rythme haletant des vaporisations. La fragrance poivrée se répand comme une trainée de poudre et comble le nez de son addictive consommatrice. Ses battements de cœur ralentissent, ses lèvres se détendent et elle se laisse enfin allée sur le sol chauffé par les derniers rayons du soleil. Soulagée d'avoir eu sa dose, sa tête se vide et son esprit s'évade.


« Un parfum créé pour une impératrice »


Les nuages de son imagination la mènent à une étroite ruelle dans laquelle le pavé est martelé par l'orage qui gronde. Soudain, la voilà guidée par la lueur d'une lanterne ballotée par le vent. Elle annonce l'entrée d'un établissement. Au moment de frapper, une trappe s'ouvre et les yeux bridés qu'elle aperçoit, la laisse finalement entrer et s'abriter de la pluie. Le cabinet est tellement enfumé que l'on ne voit presque plus ses propres pieds. Derrière un paravent aux inscriptions asiatiques, elle découvre une série de lits sur lesquels se sont échoués des corps dans un état second. Au contact de ces effluves au pouvoir hallucinogène, son corps s'alourdit au point de rejoindre la masse humaine qui jonche le sol. Entre les corps inconscients, circulent de belles silhouettes roses à l'odeur de jasmin. Mais la fumée d'opopanax se renforce et sa vue devient flou jusqu'à ce qu'elle finisse par s'endormir.


« Les plus beaux des parfums font faire les plus beaux des voyages. »


« Opium » fait partie de ces parfums qui renferment un brin de rêve et de voyage. L'Orient est omniprésent que ce soit dans sa fragrance, son flacon ou au travers du sillage qu'il laisse derrière lui. Dans les années 70, ce parfum fait l'évènement et remet les orientaux au goût du jour. Le succès est immédiat et le nom d'«Opium» fait scandale au point que le parfum est interdit à la vente en Chine à cause du nom trop évocateur de la substance qui ravagea pendant une longue période l'esprit d'une vaste partie de la population chinoise.


Yves Saint-Laurent, au même titre que Chanel, marque la mode de manière indélébile. Il reprend le flambeau de Mademoiselle Coco en finissant de mener les femmes à la liberté et à la modernité. Il leur crée leur premier tailleur et, contrairement à Chanel, restera à l'écoute de leurs envies et de l'évolution des tendances, ce qui élèvera cet ancien disciple de Christian Dior au rang de plus important couturier de la seconde partie du XXème siècle prenant ainsi la suite de Coco Chanel.

-.-

  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle

© 2023 by The Food Feed. Proudly created with Wix.com