• Myriam Blal

Il était une fois… Chamade


Waterloo, 1815. Après une bataille acharnée face à l'armée prussienne, la Garde Impériale de Napoléon finit par reculer. Au contact d'une telle cohésion chez l'adversaire, les soldats prennent peur et battent en retraite. Sur un font de détonations, hurlements et de mouvements de panique, résonne un roulement de tambours, signe de capitulation devant l'ennemi…


… Qui se tient tout juste devant elle. Une altérité qui effraie autant qu'elle attire. Un homme qui éveille en elle des palpitations qui lui étaient encore inconnues jusqu'à lors. De ses mains fortes, il la sert contre son torse pour calmer leurs cœurs qui battent la chamade…


…s'élevait au-delà du tumulte du champ de bataille. Le combat avait été long et pénible, mais face à l'évidence de la défaite, il n'y avait plus qu'à capituler…


…sans honte, ni crainte de ce qui se passerait après s'être livré entièrement l'un à l'autre. Une fusion qui leur paraissait évidente. Un battement en retraite devant ce lien qui se tissait malgré eux.


« Il y eut le tumulte et ses pulsations. Il y eut un parfum. Alors Chamade fut créée. »


Hommage à la nouvelle de Françoise Sagan, « La Chamade », Jean-Paul Guerlain signe, en 1969, un bouquet floral voluptueux et exotique en souvenir de l'instant où les amants jettent les armes et cèdent aux plaisirs de l'amour.


Une flèche en plein cœur que l'on retrouve sous les courbes du flacon.


-.-

  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle

© 2023 by The Food Feed. Proudly created with Wix.com